M A U R I T A N I E

L ' A V E N T U R E   A U   G PS

Sauf mention contraire, toutes les photos du site nous appartiennent et sont librement utilisables sur vos pages web. Merci de simplement mentionner la source.

Sidatty est un ami de longue date, une personne simple, de confiance et toujours prête à aider.

Comme pas mal de mauritaniens de l'Adrar, Sidatty est dans le tourisme. Il a une petite agence de voyage ainsi qu'une auberge, et pourra vous organiser n'importe quel circuit.

Nous avons parcourus de nombreuses dunes ensemble, au volant de son Hilux, des dunes bien traitres qui piègent les mauritaniens eux-mêmes. Néanmoins sa maîtrise est si parfaite, qu'il sort toujours seul et sans plaques de désensablement (il n'en prend jamais), c'est impressionnant*...

Dunes entonnoirs proches de Taloghza

 

Sans plaques sable, les recos à pieds sont préférables

Mais sa particularité n'est pas là, ni même à sa façon de cuisiner. Non, Sidatty est un magicien de la mécanique. Que votre 4x4 date de Mathusalem ou soit d'un millésime 2020 bourré d'électronique, Sidatty a un garage "Mécatronique", et avec son équipe il pourra réparer n'importe quelle panne mécanique, électrique ou électronique.

Pose thé et déjeuner

 

Sidatty passe du volant à la cuisine, non sans un check-up du Toy

Et si d'aventure vous projetez une expédition à l'autre bout de la Mauritanie et tombez en panne au milieu des dunes infranchissables de l'aklé Âouanâ, appelez Sidatty de notre part. De jour comme de nuit il viendra vous dépanner et/ou vous ramener à Atar. Donnez lui simplement votre point GPS et expliquez-lui le problème que vous rencontrez.

 

S.O.S. Sidatty       :

Tel : 00 222 20 34 76 33 / 36 62 32 14

WhatsApp : 00 222 46 45 66 76

Mail : sidatty_medlemine@yahoo.fr

* Petite anecdote : En 2008, au court de notre voyage avec Ulysse, un Toy a cellule camping-car de 4t2, les parents de Sylvie arrivent en avion pour passer quelques jours avec nous vers Amazmaz. Sidatty nous accompagne avec son Hilux. Digne conducteur des sables, il fait la trace et nous n'avons plus qu'à suivre.

 

Soudain, alors qu'il a prit de l'avance, nous le voyons au loin planté sur une crête de dune. Ah ! là il baisse dans notre estime. Il essaie de se dégager sans plaque sable. Il avance de deux mètres, puis recule de deux mètres, avance à nouveau, recule, avance, recule, avance, recule... Bref il a l'air de bien jardiner. Du coup, nous prenons de l'élan pour franchir la dune d'à côté. Ulysse s'ensable comme il faut dans une zone bien molle, sans avoir atteint le sommet.

 

Sidatty arrive à pieds, et avec deux sympathiques nomades de passage nous dégageons Ulysse. Devinez quoi ? Sidatty n'était pas du tout planté sur la dune, il était en train de casser la crête par ses marches avant et arrière pour que nous puissions passer avec le camping-car !